10 oct. 2012

Syan syan


Sencha microfermenté de Yoshiaki Hiruma, le Syan syan "Hanayaka" (2012).


Les fines aiguilles qui composent ce thé sont magnifiques, et dégagent un parfum assez délicat de sencha très fleuri, au hi-ire très doux et minimaliste.

Le producteur préconise un bon dosage (5g pour 90ml), et des infusions rapides (20" puis 10") dans une eau  aux alentours des classiques 70°C. C'est parti.

La première liqueur, d'un jaune vif et éclatant, est légèrement troublée. En bouche, c'est du sencha aux accents fleuris, d'une douceur et d'une onctuosité digne d'un très bon wulong vert et frais. Ça se boit tout seul.


La deuxième liqueur - malgré la brièveté de l'infusion - est beaucoup plus trouble. Une fine amertume pointe le bout de son nez, les sensations en bouche sont plus intéressantes, moins lisses que pour la première liqueur. Ça fait un peu moins "premier de la classe", moins "gentil baozhong". Je retrouve la couleur douteuse et à priori peu engageante du Seikakou, du même producteur. Il semblerait que la micro-fermentation soit à l'origine de cet aspect kaki-boueux.


La troisième infusion donne un résultat sensiblement identique à la précédente, avec cependant un peu moins de présence en bouche. La prochaine fois, je ferai cette troisième infusion plus longue et plus chaude.


Ci-dessous, vous pouvez apercevoir distinctement que les bords des feuilles portent la trace de cette micro-fermentation (si j'ai tout faux, merci de me détromper SVP).
Au final, une belle réussite encore que ce sencha micro-fermenté. Cependant, tout comme le Seikakou, je n'en boirai pas des litres. D'où l'intérêt de ce petit sachet de 40g. 

8 commentaires:

Marion Delorme a dit…

Bravo pour votre blog, il est passionnant !
Je suis depuis peu une "addict" du thé vert pour ses bienfaits pour la santé, mais aussi pour son goût. Je pense que je vais apprendre plein de choses avec votre blog.
Vous pouvez jeter un oeil au mien si vous voulez : www.bienfaitsthevert.com, sur blogger aussi.
Amitiés :-)
Marion Delorme

Mr Pomme a dit…

Salut, comme d'hab excellente review par contre le nom c'est pas Shanshan plutôt?Ou alors c'est un autre que celui que j'ai peut-être?

lionel a dit…

Oui c'est un autre que tu as Mr Pomme : tu as un "wulong" (Tefu Tefu est le nom japonais). C'est d'ailleurs bizarre que tu l'appelles Kirabiyaka Mr Pomme car celui-ci est un sencha microfermenté comme celui que présente ici Sébastien...

Flo-nihoncha-instr a dit…

Bonjour,
En effet, les feuilles portent les traces de la "micro fermentation", il faut comprendre bien sûr "micro oxydation". Le processus de flétrissement poussé que fait subir à ses feuilles Hiruma-san dans sa machine UVT-Hiruma, s'accompagne inévitablement d'un début d'oxydation. Le couple oxydation/flétrissement est un formidable créateur de parfum, mais ne fait pas un très bon ménage avec le chaqing par étuvage des sencha. Cela se ressent sur la couleur de la liqueur. Je te conseillerai un peu moins de feuilles pour 10 s de plus d'infusion (au départ), ensuite, la deuxième infusion reste très courte.
"Flétrissement", "wulong", "thé noir" "oxydation" font grand bruit dans les milieux très renseignés japonais du thé, mais sans la plupart des cas,on ne fait qu'imiter avec plus ou moins de succès se qui se fait à Taiwan. Tout le mérite du travail de Hiruma-san est de travailler ces questions sur du thé vert à l’étuvée, ce qui est l'âme du thé japonais, tout ce qui en fait son particularisme.

Mr Pomme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Mr Pomme a dit…

Salut lionel, non en fait je parle pas du thé que j'ai "chroniqué" mais d'un autre que j'ai eu dans ma commande qui a la même tête. Les noms je les ai repris de l'excell sheet sur laquelle j'ai commandé de chez Mr Hiruma.Je viens de vérifier dans mon excell c'est bien shan shan mais je n'ai pas le petit autocollant Syan Syan sur mon paquet...

Effectivement sur le oolong il est mis tefu tefu mais sur l'exelle sheet c'est mis Kirabiyaka) , je vais demander une fois à uen amie japoniase de me traduire les emballage , ça doit être sympa

Sebastien M a dit…

Je me suis posé la même question : j'avais aussi "Shan shan" sur le fichier d'Hiruma, mais l'autocollant sur le paquet mentionne bien "Syan syan". Cela dit, peu importe, je pense qu'il s'agit bien du même sencha micro-fermenté aux UV Yoshiaki-style.
Merci Florent pour tes compléments d'information et ta suggestion d'infusion, je vais tester ça dans environ 2 minutes.
Bonne journée !

Julien ÉLIE a dit…

Merci Sébastien pour l'échantillon de ce thé que j'ai beaucoup apprécié !
Des saveurs particulières pour un thé japonais ; on constate effectivement une micro-oxydation sur les feuilles après infusion.